Maison de l’architecture de Normandie – le Forum / shifts – art in movement

Crédits photos : Maison de l’Architecture de Normandie – Le Forum et Shifts- art in movement par Saiko RYUSU

Projet 02

Le projet O2 se situe autour de la rencontre du corps dans l’espace public – danse et architecture. Le binôme composé de la Cie de danse shifts – art in movement et de la Maison de l’architecture de Normandie – le Forum s’est mis en lien avec les élus de la ville d’Octeville-sur-Mer, pour co-construire à partir de leurs projets de territoire à venir.

Comment une ville parvient-elle à développer des projets sociaux dans le contexte actuel ? Comment peut-elle ré-enchanter son territoire ?

Ainsi, le binôme se propose d’accompagner la ville d’Octeville-sur-mer, de s’intégrer dans ses projets, évènements et infrastructures existants et de les croiser avec « des surprises artistiques ».
Le théâtre, le lieu d’expérimentation, c’est la commune elle-même.
La spécificité de cette action est de s’ancrer dans une vie existante et d’y développer organiquement un projet artistique sur un territoire.
Le projet se crée à partir de la lecture du site, et sur la base des structures en place, dans le but d’appréhender le lieu différemment par des structures architecturales éphémères et une approche sensible du corps dans l’espace.

MAN le Forum

La Maison de l’architecture de Normandie – le Forum, dirigée par Anne Le Bellégo et comprend au sein de son conseil d’administration Dorothée Navarre Vatinel, architecte du projet O2.

La MaN est une structure culturelle engagée dans la démocratisation de la culture architecturale, urbaine et paysagère partant du principe qu’appréhender ces sujets permet d’agir sur la durabilité, la cohésion sociale, le vivre ensemble. Association loi 1901, ses actions s’inscrivent dans une approche culturelle. Elle se définit comme un lieu d’échanges, de rencontres et de réflexion sur la fabrication de la ville et des territoires et inscrit ses actions au croisement de nombreux champs artistiques et disciplinaires dans un dialogue permanent avec les acteurs de l’acte de construire et de la culture. La Maison de l’architecture de Normandie propose une programmation riche au Forum, espace de 420 m² en centre-ville de Rouen et hors-les-murs dans le cadre de sa saison : expositions, rencontres, visites, parcours, ateliers, projections, cours d’histoire de l’architecture décryptent l’architecture contemporaine comme l’expression d’une société d’une époque.

Elle porte également un festival d’architecture et des arts de l’espace qui s’inscrit dans la vallée de la Seine. Zigzag interroge les espaces bâtis ou naturels en privilégiant les approches sensibles et in situ, porte un regard renouvelé sur le patrimoine vivant, celui des espaces habités.

Dorothée Navarre Vatinel est architecte DPLG au Havre. Elle mène en parallèle une activité d’enseignement et d’initiation au projet architectural auprès d’étudiants et est à la co-initiative de la création du collectif d’architectes, urbanistes et paysagistes : Les Gens des lieux. A travers ce collectif et à l’initiative de la MaN, voit le jour une première installation d’architecture temporaire dénommée « GENiUS » au cœur de l’ilôt V41 dans le centre reconstruit du Havre, révélant de manière poétique un espace oublié, proposant d’y inventer une nouvelle histoire, insufflant de nouveaux usages. Suivront d’autres installations dans l’espace public havrais en 2019 et 2020 portées par la MaN et Les Gens des Lieux dont Dorothée devient présidente. Elle rencontre Malgven et David de la compagnie shifts – art in movement en 2020 et, ensemble, ils conçoivent un projet de collaboration croisant architecture et danse contemporaine.

shifts – art in movement

Shifts – art in movement est une organisation chorégraphique franco-allemande implantée dans l’Eure, très active au Havre, de par sa 3e année d’association d’artistes au Phare CCN du Havre, en région et internationalement. Codirigée par les chorégraphes Malgven Gerbes & David Brandstätter, shifts évolue à travers ses projets les 18 prochains mois entre l’intérieur et l’extérieur des théâtres ; en poursuivant une démarche pluriannuelle enclenchée dès 2019 et radicalement approfondie avec la crise sanitaire : Il s’agit des RIM – Redécouverte des Interactions qu’on M.

Les RIM sont un laboratoire In-situ ancré au Havre, puis en mouvances satellites, croisant :

– l’échange culturel et l’expérimentation chorégraphique : avec des invitations régionales, nationales et internationales d’artistes chorégraphiques, visuels, et de dramaturges,

– l’expérimentation urbanistique : à travers notamment un questionnement sur la place du corps et du mouvement dans la ville ; en collaboration avec le collectif d’architectes Les Gens des lieux,

– et les dynamiques sociales : en privilégiant tout particulièrement l’immersion et l’échange avec les passants et habitants tout au long des interventions des RIM.

  • O2 – NOTES SEPTEMBRE
    Suite aux premières rencontres et rendez-vous avec les acteurs des différents secteurs de la commune d’Octeville au mois de septembre, cinq axes essentiels sont ressortis pour nos projections O2 : Le marché :Pour faire connaître […]